Droits et devoirs de l'apprenti en cas de maladies et d'absence

Sommaire

Vous êtes étudiant et vous entamez une formation en apprentissage. Sachez que cette situation professionnelle vous impose des droits et des devoirs durant toute la durée de votre formation.

Tour d'horizon des avantages et des obligations dus à votre situation.

Droits de l'apprenti

C'est simple, durant la totalité de votre apprentissage vous êtes salarié social. En clair, vous bénéficiez des mêmes droits que n'importe quel salarié :

  • accident de travail ;
  • arrêt de travail ;
  • remboursement des soins ;
  • accident de trajet, etc.

Maladie : droits de l'apprenti

En cas de maladie :

  • vos soins sont remboursés ;
  • vous pouvez prétendre à des indemnités journalières sous les mêmes conditions qu'un salarié de l'entreprise ;
  • ces indemnités seront calculées sur la base de votre salaire mensuel duquel sera soustraite une somme égale à 11 %.

Par exemple, si vous touchez 600 € par mois, vos indemnités s'élèveront à 534 €.

Quels droits en cas d'absence de l'apprenti ?

La première chose à faire est de prévenir votre employeur. Au-delà d'être une obligation professionnelle, c'est une question de respect.

Selon l'article L.1226-1 du Code du travail :

  • vous disposez de 48h pour prévenir votre employeur ;
  • en cas de maladie, vous devrez justifier votre absence par un certificat prescrit par un médecin.

Apprenti : après un accident du travail

Dès votre premier jour d'activité en apprentissage, vous disposez d'une couverture en cas d'accident du travail survenu :

  • dans l'entreprise ;
  • en CFA ;
  • ou lors d'un trajet professionnel.

En cas d'accident, votre indemnisation obéit aux mêmes règles que pour les autres salariés de l'entreprise.

Pour aller plus loin :