Sommaire

Le Fongecif, Fonds de gestion des congés individuels de formation, intervenait dans le cadre de la formation professionnelle. Depuis le 1er janvier 2020, il est remplacé par les commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR), qui sont nommées associations « Transitions Pro » (ATpro).

Faisons le point sur les associations « Transitions Pro » (ex-Fongecif) et leurs missions.

Associations « Transitions Pro » (ex-Fongecif) : présentation

Le Fongecif jusqu'au 1er janvier 2020

Créé en 1983, le Fongecif était un organisme paritaire agréé. Il était composé de représentants des organisations d'employeurs et de salariés. Il était présidé par un conseil d'administration.

Le réseau Fongecif était présent dans toutes les régions de France métropolitaine et dans les DOM. Il y avait 200 lieux d'accueil sur tout le territoire. Il était financé par la contribution obligatoire pour la formation professionnelle continue collectée auprès des entreprises.

Il gérait :

Les associations « Transitions Pro »

Depuis le 1er janvier 2020, les Fongecif sont remplacés par les commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR), autrement nommées associations « Transitions Pro » (ATpro). Ces commissions ont été créées par la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018.

Les associations « Transitions Pro » sont des instances régionales dotées de la personnalité morale. Le réseau est composé de 18 associations (agréments publiés au Journal officiel du 26 décembre 2019). Ces associations sont administrées par un conseil d’administration paritaire composé de représentations syndicales salariés et employeurs.

Le réseau d'associations est coordonné par Certif'Pro, l’association nationale pour la certification paritaire interprofessionnelle et l’évolution professionnelle.

Missions du Fongecif avant le 1er janvier 2020

Chaque Fongecif avait 2 principales missions :

  • information et conseil des salariés ;
  • financement des projets professionnels.

Information et conseil

Dans le cadre du conseil en évolution professionnelle (CEP), le Fongecif offrait un accompagnement personnalisé aux personnes qui avaient un projet professionnel. Il les aidait à élaborer leur projet professionnel, les orientait et recherchait des solutions de formation, les informait sur les différents dispositifs, etc.

Le Fongecif mettait également à la disposition de chacun des outils permettant d'avancer dans son projet professionnel : entretiens, ateliers, réunions, guides, etc.

Le Fongecif devait, depuis le 1er janvier 2017, s'assurer de la capacité de l'organisme de formation à dispenser une formation de qualité. À cette fin, le décret n° 2015-790 du 30 juin 2015 a défini une liste de critères d'évaluation de la qualité et de la conformité de la prestation aux dispositions réglementaires. Le Fongecif devait ensuite référencer dans un catalogue les organismes de formation qui répondaient à ces critères de qualité.

Financement

Le Fongecif étudiait et proposait des solutions de financement.

Il pouvait ainsi financer :

  • un projet de transition professionnelle (CPF-PTP) qui remplace le congé individuel de formation (CIF) depuis le 1er janvier 2019 ;
  • un congé de bilan de compétences ;
  • un congé pour validation des acquis de l'expérience ;
  • un congé pour passer un examen afin d'obtenir un titre ou diplôme.

Il pouvait par ailleurs aider les salariés à mobiliser leur compte personnel de formation (CPF).

Missions des associations « Transitions Pro » depuis le 1er janvier 2020

Les associations « Transitions Pro » ont 3 missions principales :

  • Examiner, autoriser et prendre en charge les projets de transition professionnelle (CPF de transition professionnelle) ainsi que les projets de reconversion des salariés démissionnaires.
  • Identifier les besoins en matière d’emploi et de compétences dans leur région.
  • Contrôler la qualité des parcours de formation et des organismes de formation.

Par ailleurs, les associations « Transitions Pro » sont chargées de la certificat CléA (certificat de connaissances et de compétences professionnelles) au niveau de leur région. Cette certification vise à l’acquisition d’un « socle de connaissances et de compétences professionnelles » afin de favoriser l'accès à la formation et l'insertion dans le monde du travail.

Le changement majeur par rapport au Fongecif est la fin de la mission d'accompagnement du conseil en évolution professionnelle (CEP). Celui-ci est désormais assuré par l'un des organismes CEP habilités (Pôle emploi, Apec, Mission locale ou CAP emploi). Les associations « Transitions Pro » continuent toutefois à suivre la bonne mise en œuvre du CEP, à veiller à la qualité des prestations et à l'égalité d'accès des salariés sur tout le territoire régional.

Formation

Formation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de formation
  • Des conseils sur les modalités et le financement de sa formation
Télécharger mon guide