Éducation populaire

Écrit par les experts Ooreka

L'éducation est un principe fondamental de la république

Les salariés, les demandeurs d'emploi et les indépendants bénéficient personnellement du droit à la formation professionnelle continue.

Qu'est-ce que l'éducation populaire ?

Tout d'abord selon la définition du Robert, l'éducation est : « la mise en œuvre de moyens propres à assurer la formation et le développement d'un être humain et, par extension, ces moyens eux-mêmes. ». Quant au terme populaire, il est définit comme suit : « ce qui appartient au peuple ou émane du peuple ».

On peut donc définir l'éducation populaire comme : une façon de diffuser la connaissance au plus grand nombre et de donner la possibilité à chacun de prendre sa place dans la société. Les moyens, les activités sportives ou culturelles étant accessibles à tous.

La déclaration de Condorcet

En avril 1972, la déclaration de Condorcet a été présentée à l'Assemblée nationale. Celle-ci donne à l'éducation une finalité démocratique en jetant les bases de l'éducation populaire.

Voici une partie de sa déclaration : « L'instruction permet d'établir une égalité de fait et de rendre l'égalité politique reconnue par la loi... En continuant l'instruction pendant toute la durée de la vie, on empêchera les connaissances acquises dans les écoles de s'effacer promptement de la mémoire : on entretiendra dans les esprits une activité utile ; on instruira le peuple des lois nouvelles [...] qu'il lui importe de ne pas ignorer. On pourra lui montrer enfin l'art de s'instruire par lui-même ».

En conclusion, c'est agir en complément des actions de l'éducation nationale pour transmettre une seconde chance à ceux qui ont quitté l'école sans qualification (sans diplôme).

Le but principal étant de reconnaître à chaque individu, le droit de progresser dans sa connaissance du monde, en bénéficiant d'une pédagogie adaptée et globale, en prenant en compte le parcours de vie et de l'environnement de l'individu.

Une charte de l'éducation populaire a été créée indiquant en préambule que celle-ci s'inscrit dans le principe républicain de la laïcité sans discrimination raciale et sans distinction de religion, de sexe, d'âge et de conditions sociales.

L'éducation populaire : une priorité pour le gouvernement

La ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative a indiqué lors d'une interview le 19 juin 2012 que le secteur de la jeunesse et de l'éducation populaire représente :

  • 134 000 associations ;
  • plus de 6 millions de bénévoles et ;
  • 680 000 emplois.

L'éducation populaire doit donc être au cœur du changement en lui donnant une place importante en favorisant la recherche de solutions collectives. De ce fait, il est pertinent de travailler avec les associations d'éducation populaire.

Les principaux mouvements de l'éducation populaire

Il existe différents mouvements de l'éducation populaire qui sont :

  • Le CEMEA (Centre d'Entraînement aux Méthodes d'Éducation Active) qui a choisi un outil essentiel : la formation. Pour ce faire, ces centres offrent de nombreux stages ancrés dans les réalités quotidiennes de l'éducation, de l'animation, de la santé et de l'action sociale.
  • Le CPCV qui est une association nationale protestante de formation et d'éducation populaire, d'organisation laïque créée en 1944. Les CPCV ont mis en œuvre des formations préparant aux métiers de l'animation, du tourisme et du social. De nombreux stagiaires ont participé également aux sessions BAFA et BAFD. Ces centres interviennent aussi dans le domaine de l'illettrisme, l'accompagnement à l'élaboration de projets professionnels mais aussi à l'accompagnement de jeunes et d'adultes en difficultés.
  • Les Francas qui s'adressent à tous les enfants et à tous les jeunes sans exclusivité. Ils agissent pour les droits de l'enfant sur les principes de l'égalité, de la solidarité et de la démocratie. Ils interviennent particulièrement dans le domaine des loisirs des enfants et des adolescents lors d'activités extrascolaires.
  • La ligue de l'enseignement qui invite les citoyens à s'unir dans la lutte contre les inégalités, à débattre et à être acteurs dans la ville afin de créer une société plus juste, plus libre et plus solidaire.
  • Léo Lagrange, c'est un mouvement républicain, indépendant et laïque. Son ambition est de construire une société de progrès, fondée sur l'idéal républicain et organisée autour de la démocratie participative.
  • L'UCPA (Union des Centres Sportifs de Plein Air), un mouvement qui donne la possibilité aux individus de découvrir une offre sportive et éducative adaptée aux besoins de tous. Celui-ci participe à la lutte contre l'exclusion sociale dans l'hexagone. Ce mouvement réalise aussi des actions de qualification et d'insertion performantes et évolutives, adaptées aux besoins du monde professionnel.
  • La Fédération Nationale des Foyers Ruraux contribue au développement culturel, sportif, économique et social du milieu rural au travers de plus de 2 500 foyers ruraux.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le délai de réalisation du projet.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !