Formation continue bâtiment/BTP

Sommaire

La formation continue bâtiment, au même titre que la formation continue architecte, la formation continue management/gestion, la formation continue en informatique, la formation continue en langues et la formation continue en comptabilité donne la possibilité de se perfectionner dans son secteur d'activité et d'accroître ses compétences professionnelles.

Il est indispensable de se former tout au long de sa vie pour pouvoir progresser dans son métier voire pour changer de fonction ou accéder à de nouvelles responsabilités. La formation continue en bâtiment donne la possibilité de s'adapter constamment à la demande et à l'évolution du marché.

Formation continue : bâtiment et/ou travaux publics

Il existe une différence entre le bâtiment et les travaux publics, cependant celles-ci sont bien souvent complémentaires.

Le bâtiment

Bâtir, c'est :

  • construire des édifices, des maisons, des immeubles, des locaux, etc. ;
  • veiller à l'aménagement intérieur et à l'entretien ;
  • restaurer voire démolir.

Ce sont des entreprises de toutes tailles qui construisent, mais c'est aussi le petit artisan qui peut apporter son savoir-faire dans un métier plus spécifique. La construction d'un bâtiment se fait en deux étapes, à savoir :

  • le gros œuvre qui correspond à la structure du bâtiment (fondations, murs, charpentes, planchers) ;
  • le second œuvre qui correspond plus généralement aux finitions (vitres, toiture, électricité, peinture, plomberie, etc.).

Les travaux publics

Les travaux publics concernent plus particulièrement les routes, les canalisations, les grands ouvrages d'art, les barrages, les ponts, les pistes d'aéroport... Dans le bâtiment et les travaux publics, on va retrouver un grand nombre de métiers que l'on peut pratiquer en passant par la formation initiale mais aussi par la formation continue.

Les différentes formations continues dans le BTP

L'objectif des entreprises d'aujourd'hui, c'est de dénicher des collaborateurs qualifiés dotés de bonnes compétences techniques, il est donc impératif de se former régulièrement.

Tous les métiers du bâtiment et des travaux publics requièrent des aptitudes différentes. Pour ce faire, il existe environ :

  • 70 diplômes de l'éducation nationale (du CAP, brevet professionnel en passant par le BAC pro, STI ou S pour arriver sur un BTS ou DUT) ;
  • 75 titres du ministère du travail ;
  • 34 certificats de qualification professionnelle (CQP) spécifiques.

Il est donc possible de se former à temps plein, mais aussi par la voie de l'alternance dans le cadre de la formation en contrat de professionnalisation ou de la formation professionnelle en apprentissage qui vous permettent d'apprendre sur le terrain.

Par la voie de l'alternance, on peut aussi accéder à une formation diplômante. Des actions de formation de courte durée permettront d'effectuer une remise à niveau ou une formation de perfectionnement afin de vous sentir plus à l'aise dans votre métier.

Formation continue en bâtiment : dispositifs

Toute personne (salarié, non salarié, demandeur d'emploi) a le droit de se former pour progresser voire se reconvertir.

Les salariés

Des actions de formation sont possibles dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation) de votre entreprise. Elles permettent de se perfectionner, d'accéder à un autre poste ou de s'adapter plus facilement à votre poste de travail.

  • La reconversion ou promotion par alternance ou « Pro-A » de l'article L. 6324-1 du Code du travail (ex-période de professionnalisation) est plus particulièrement destinée aux salariés peu qualifiés.
  • Le compte personnel de formation (qui se substitue au DIF depuis le 1er janvier 2015) utilisé à la demande du salarié avec l'accord de l'employeur sur le choix de la formation, ou
  • Le projet de transition professionnelle (PTP) – qui remplace le CIF depuis le 1er janvier 2019 –, qui permet à toute personne de suivre une formation pour changer de métier ou de s'adapter à de nouvelle évolutions techniques.

Les demandeurs d'emploi

Dans le cadre de la formation continue demandeur d'emploi, ceux-ci peuvent aussi bénéficier d'un contrat de professionnalisation pour se former aux métier du bâtiment. Il est donc important de prendre contact avec votre conseiller Pôle emploi pour mettre en place un projet de formation personnalisé.

La VAE est aussi la possibilité de faire reconnaître officiellement vos compétences dans un domaine spécifique.

Les non-salariés

Quant aux non salariés, ils pourront faire appel à leur fond d'assurance formation pour accéder à la formation professionnelle.

Formation continue en BTP : apprendre à diriger une entreprise

Tout d'abord, pour exercer en tant qu'artisan, il est impératif d'avoir un diplôme de niveau 3* (CAP ou titre équivalent) voire une expérience de 3 ans. Depuis le 1er juin 2017 (décret n° 2017-767 du 4 mai 2017), les artisans du bâtiment doivent être titulaires d'une qualification professionnelle par métier et non plus par groupe d'activités. Ils doivent donc avoir un CAP, BEP ou un diplôme équivalent dans le métier ou dans la partie d'activité qu'ils souhaitent exercer.

Par ailleurs, l'école supérieure des jeunes dirigeants du bâtiment (ESJDB) offre des formations spécifiques pour devenir chef d'entreprise. De ce fait, elle propose :

  • un cursus de 16 semaines de formation «  entrepreneur du bâtiment » ;
  • une formation/action pour le dirigeant déjà en poste « VISIO BTP » d'une durée de 18 jours.

Le conjoint collaborateur

Un cursus a également été mis en place pour les conjoints du collaborateur artisan qui ont deux ans d'expérience dans l'entreprise artisanale.

Le brevet de collaborateur de chef d'entreprise artisanale (BCCEA) correspond à un titre homologue de niveau 4 (BAC/BP) délivré par la chambre des métiers et de l'artisanat - durée de la formation 495 heures en centre de formation.

Formation

Formation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de formation
  • Des conseils sur les modalités et le financement de sa formation
Télécharger mon guide