Sommaire

Comment faire une VAE

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La validation des acquis de l'expérience ou VAE est un dispositif légal qui permet à toute personne justifiant d'au moins un an d'expérience à temps complet – soit 1607 heures – (continu ou non) d'obtenir un diplôme, une certification professionnelle ou un titre, sans obligatoirement suivre une formation, en validant les compétences acquises lors d'un parcours d'activités professionnelles et extra-professionnelles.

Réelle opportunité pour valoriser votre expérience, la VAE est un moyen d'évoluer au sein de votre entreprise ou d'effectuer une reconversion professionnelle, d'acquérir le diplôme ouvrant l'accès à un concours, de trouver un emploi…

Voici comment faire une VAE.

1. Identifiez les acteurs de la VAE

Cinq acteurs interviennent dans la VAE, chacun tenant un rôle précis. Les connaître vous facilitera l'avancement dans les diverses étapes.

Vous

Quel que soit votre âge, votre nationalité, votre scolarité, votre situation face à l'emploi, dès que vous justifiez d'au moins 1 an d'expérience à temps complet – soit 1607 heures – (continu ou non) en relation avec la certification que vous visez, vous bénéficiez du droit à la VAE.

  • Vous pouvez être salarié, en CDI, CDD, en intérim, demandeur d'emploi indemnisé ou non (sous certaines conditions), agent public titulaire ou non, bénévole, volontaire, sportif de haut niveau, responsable syndical, élu local.
  • L'activité peut, elle aussi, avoir été exercée sous différents statuts, en France ou à l'étranger, être actuelle ou révolue, continue ou discontinue, réalisée à temps plein ou à temps partiel. Vous devez juste pouvoir prouver par un document officiel que vous l'avez exercée.

Les informateurs

Les informateurs sont les centres de conseil sur la validation des acquis de l'expérience (PRC). Ils vous informent gratuitement sur le dispositif VAE et vous orientent dans la recherche du certificateur, de l'accompagnateur et d'un financement. Chaque région met en place les permanences d'information-conseil VAE. Renseignez-vous à Pôle emploi ou à la mairie.

Les certificateurs

Les certificateurs sont les organismes qui délivrent le diplôme, la recevabilité de votre demande et mettent en place le jury. Selon votre métier, le certificateur sera différent : Éducation Nationale, ministère de l'Agriculture, ministère de la Santé et social…

Les accompagnateurs

Les accompagnateurs sont des organismes qui réalisent l'accompagnement à la constitution du dossier de validation : accompagnateurs internes des certificateurs, accompagnateurs externes agréés par les certificateurs, accompagnateurs de cabinets privés…

Les financeurs

Les financeurs sont les organismes qui financent la prestation d'accompagnement en individuel ou en collectif.

Le compte personnel de formation (CPF) peut être utilisé pour des actions permettant de faire valider les acquis de l'expérience (article L. 6323-6 du Code du travail, tel qu'issu de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018).

La reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A) a pour objet de permettre au salarié de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d'une promotion sociale ou professionnelle par des actions de formation mais aussi par des actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (article L. 6324-1 du Code du travail).

2. Prenez le temps de construire votre projet professionnel

Avant d'entreprendre une démarche VAE, posez-vous les bonnes questions :

  • Quel est mon objectif ?
  • Combien de temps suis-je prêt(e) à consacrer à mon projet ? Certaines VAE peuvent demander 5 à 10 heures par semaine de travail personnel sur 6 à 9 mois pour l'ensemble de la démarche.

Sélectionnez le diplôme et le certificateur qui concernent votre objectif :

  • Les certifications accessibles en VAE sont consultables sur le site Pôle Emploi dans les fiches métiers.
  • Les centres de conseil (PRC) peuvent vous aider dans cette recherche.

Réalisez un bilan de votre parcours au regard de votre objectif :

  • Consultez la fiche référentiel d'emploi de la certification visée : consultables sur le site Pôle emploi dans les fiches métiers.
  • Comparez vos expériences avec les compétences requises pour la certification ou le métier ciblé : savoirs, savoir-faire développés et sur quelle durée ?
  • Au regard de ce bilan, demandez-vous si vous souhaitez faire reconnaître votre expérience ? Acquérir et développer des compétences ? Dans ce cas, une formation ou une VAP sont plus adaptées.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Déposez votre demande de validation des acquis

Une fois votre certification choisie, vous devez déposer votre demande de recevabilité VAE :

  • Remplissez le dossier de recevabilité : vous le trouverez sur le site gouvernemental avec la notice explicative.
  • Rassemblez les pièces justificatives de votre expérience.
  • Adressez le dossier de recevabilité à l’organisme certificateur, dans les conditions fixées par ce dernier sur son site internet ou sur le portail gouvernemental dématérialisé dédié à la VAE.

Les centres de conseil (PRC) ou l'organisme certificateur peuvent vous aider à remplir ce dossier.

Vous ne pouvez déposer qu'une seule demande par an, par certification et jusqu'à trois demandes pour des certifications différentes.

Si votre dossier est recevable vous recevrez, dans un délai maximum de 2 mois, la notification. L'absence de réponse au bout de 2 mois équivaut à un refus.

4. Préparez le dossier de validation

Vous venez de recevoir votre notification de recevabilité, vous pouvez vous lancer dans la préparation du dossier de validation.

Se faire aider pour préparer son dossier

Vous pouvez préparer seul ou avec un accompagnateur votre dossier de recevabilité. L'accompagnement peut être financé dans la majeure partie des cas. Interrogez le centre de conseil qui vous guidera.

Deux documents vous guideront dans cette préparation : le dossier de validation du livret 2 et le référentiel de certification.

  • Procurez-vous ces documents soit auprès du certificateur, soit au centre départemental de documentation pédagogique local ; certains sont accessibles directement par Internet.
  • Même si vous choisissez l'accompagnement, il vous restera beaucoup de travail personnel. Ne confiez pas toute l'analyse de votre expérience à l'accompagnateur, la réussite de votre VAE dépend de votre investissement dans la description, l'analyse de votre activité et la rédaction.

Préparez le dossier

Si vous choisissez de rédiger seul votre dossier de validation :

  • Reprenez le bilan effectué en étape deux, comparez-le avec chaque domaine de compétence du référentiel.
    • Faites un inventaire des activités, tâches réellement exercées.
    • Sélectionnez les plus pertinentes au regard du référentiel.
    • Décrivez chaque activité :
      • Quels outils ? Quelles procédures ? Quelle méthode ?
      • Quelles sont les normes à respecter ? Quelles sont les règles d'éthique à respecter ?
      • Qui est en présence ? Avec qui êtes-vous en interaction ?
      • Quels sont les risques ? De quelles informations avez-vous besoin ? Quels sont les savoirs associés à l'activité ? Quel éclairage théorique ? Quelles sont les limites de vos responsabilités ? Quelles compétences relationnelles ?
    • Analysez, donnez du sens : quel est le contexte ? Quels sont les enjeux ? Quels sont les objectifs, y a-t-il des méthodes alternatives ? Quelles initiatives avez-vous prises ?
    • Justifiez les décisions prises, les choix que vous avez faits. Expliquez les plans d'actions que vous avez élaborés.
    • Montrez vos capacités à prendre des décisions, gérer les conflits, à travailler seul ou en équipe, les bases de votre motivation…
    • Rencontrez des professionnels, échangez avec eux sur vos compétences, faites-lui évaluer votre travail de validation.
  • Rassemblez les preuves : photos, livret d'accueil, compte rendu de réunion, procédés, lettres, tableaux…
  • Passez à la rédaction une fois le travail de description, d'analyse et de justification élaboré. La qualité de votre dossier et de votre écrit est très importante. C'est l'écrit qui guide la compréhension du jury et lui donne les preuves de la réalité de vos compétences.
    • Soignez la présentation des preuves.
    • Suivez les questions du livret, soyez le plus précis et concret possible, ne survolez pas.
    • Décrire – analyser – faire le lien : il ne s'agit pas uniquement de description, reprenez toute l'analyse que vous avez faite à la phase précédente, faites le lien de façon très explicite avec le domaine de compétence traité. Vous éviterez ainsi toute interprétation erronée de la part du jury.
    • Relisez et faites relire par un professionnel du métier ciblé, si possible.
  • Envoyez votre dossier.

5. Préparez l'oral de votre VAE

N'attendez pas de recevoir votre convocation pour préparer l'oral.

L'entretien de jury se fait sur la base de votre dossier, donc vous devez le connaître parfaitement.

  • Relisez-le : l'oral est là pour prouver au jury que vous êtes bien auteur du dossier.
  • Faites une synthèse écrite : arguments, faits majeurs et données significatives.
  • Faites un tableau synthétique des connaissances, qualités et capacités nécessaires à la réalisation de votre métier.
  • Repérez ce qui peut capter le jury.
  • Exercez-vous à expliciter chaque point, rien n'est évident. Entraînez-vous à l'explicitation.
  • Réfléchissez à des questions que peut soulever votre écrit.

Par écrit :

  • Préparez votre présentation, rappelez votre motivation pour la VAE, pourquoi avez-vous choisi ce diplôme ? Présentez les emplois et les activités qui sont dans votre dossier et reliez-les systématiquement au référentiel. Expliquez pourquoi vous avez fait le choix de ces emplois et activités dans le dossier, en quoi ces activités sont-elles en correspondance avec le niveau de complexité requis ? D’autres choix étaient-ils possibles ?
  • Parlez des difficultés qui sont apparues lors de la rédaction du dossier et comment vous les avez surmontées : vous prouvez ainsi vos qualités d'adaptation et vos capacités à suivre une démarche intellectuelle.
  • Préparez la conclusion : vous pouvez faire un retour d'expérience en examinant ce que la démarche VAE vous a apporté. Quelles sont les évolutions possibles de votre métier ?
  • Préparez les remerciements au jury.

À l'oral, entraînez-vous à faire cet exercice en 10 à 15 minutes.

  • Considérez que le jour du jury vous êtes en situation professionnelle et comportez-vous, ainsi, comme vous êtes dans votre travail.
  • Contextualisez vos réponses, illustrez avec les situations.
  • Si les questions sont floues ou trop larges n'hésitez pas à relancer le jury pour plus de précision.
  • Entraînez-vous à avoir un jury déstabilisateur (fermé, suspicieux, qui vous interrompt…) : montrez votre capacité à suivre le déroulement de votre pensée, à résister à l'intimidation et ainsi montrez comment vous vous comportez professionnellement.

Il ne vous reste plus qu'à attendre le résultat ! La validation peut être totale ou partielle.

Formation

Formation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de formation
  • Des conseils sur les modalités et le financement de sa formation
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider