Comment faire un bilan de compétences

Sommaire

Comment faire un bilan de compétences

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le bilan de compétences permet, à tout moment de la vie professionnelle, de faire le point sur ses aptitudes, capacités et motivations, d'envisager d'autres possibles professionnels et de connaître les chemins pour y arriver. Il peut aider à définir un projet professionnel ou à valider un choix de formation. Il apporte une meilleure connaissance de soi et de l'environnement professionnel.

Voici les étapes à suivre pour faire un bilan de compétences.

 

Zoom sur le bilan de compétences

Il est important de bien connaître la démarche et les outils du prestataire car, bien que les étapes soient cadrées par la loi, les bilans sont plus ou moins approfondis ou standardisés selon les organismes.

Le bilan de compétences se déroule en 3 phases définies par la loi.

Phase préliminaire

  • Analyser votre situation, votre demande et vos besoins.
  • Formuler les objectifs de votre bilan de compétences.
  • Vous présenter la démarche, les méthodes et les techniques.

Phase d'investigation

  • Analyser vos motivations.
  • Identifier vos compétences, votre potentiel mobilisable dans un projet professionnel.
  • Déterminer des évolutions professionnelles : aires de mobilité professionnelle, évolutions professionnelles horizontales, transversales, parcours de formation.

Phase de conclusion

  • Établir un projet professionnel réaliste et prévoir les étapes de sa mise en œuvre.
  • Vous remettre un document de synthèse accompagné des résultats détaillés du bilan. La loi est catégorique : les conclusions du bilan vous appartiennent, elles ne peuvent être remises à l'employeur qu'avec votre accord.
Lire l'article Ooreka

1. Trouvez le dispositif adapté à votre situation

Selon votre situation professionnelle, il existe différents dispositifs pour financer votre bilan de compétences. Le coût pédagogique du bilan sera alors pris en charge.

Vous êtes salarié

Votre bilan de compétences peut être financé dans le cadre de votre compte personnel de formation (CPF), ou par le biais du plan de développement des compétences (ex plan de formation) de l'entreprise.

Pour bénéficier d'un financement dans le cadre du compte personnel de formation, vous devez vérifier vos droits depuis votre compte sur www.moncompteactivite.gouv.fr

La formation peut se faire :

  • en dehors du temps de travail : renseignez-vous sur les modalités de mobilisation de votre CPF ;
  • sur le temps de travail : demandez une autorisation d'absence à votre employeur au moins 60 jours avant le début du bilan. Cette demande doit mentionner les dates et la durée du bilan, ainsi que la dénomination de l’organisme prestataire que vous avez choisi. Votre employeur a 30 jours pour vous faire connaître par écrit son accord ou les raisons motivant le report de l’autorisation d’absence. En absence de réponse dans le délai de 30 jours, son autorisation est considérée comme accordée.

Pour bénéficier d'un financement par le biais du plan de développement des compétences :

  • Vous devez être dans une entreprise d'au moins 50 salariés.
  • La demande de bilan de compétences est inscrite dans le plan de développement des compétences qui est réalisé chaque fin d'année pour l'année suivante. Cette demande peut émaner de votre employeur ou de vous, lors de l'entretien annuel par exemple.
  • Vous devez fournir un devis de l'organisme qui fera le bilan.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Lire l'article Ooreka

Vous êtes travailleur non salarié

Vous pouvez faire une demande de financement auprès du fonds d'assurance formation (FAF) auprès duquel vous cotisez.

Vous êtes demandeur d'emploi

Adressez-vous à Pôle emploi. Vous pouvez faire un bilan de compétences, que vous soyez indemnisé ou non.

Télécharger le document Ooreka

2. Choisissez le bon prestataire pour votre bilan de compétences

Posez-vous les bonnes questions

Réfléchissez à votre demande (question de départ), cela pourra orienter le choix du prestataire qui vous accompagnera :

  • Voulez-vous changer de métier ? Avez-vous une idée précise ?
  • Voulez-vous sortir d'une situation douloureuse ?
  • Voulez-vous anticiper un licenciement économique ?
  • Voulez-vous progresser au sein de votre entreprise ?
  • Voulez-vous reprendre confiance en vous ?
  • Voulez-vous valider une piste de formation ?
  • Voulez-vous réaliser un rêve ?
  • Voulez-vous avoir une photographie de votre potentiel ?
  • Voulez-vous déménager et réfléchir à un projet professionnel dans votre nouvel environnement ?
  • Voulez-vous créer une entreprise ?
  • Voulez-vous réfléchir à une évolution ou à une véritable révolution de votre vie professionnelle ?

Choisissez votre prestataire

  • Demandez un entretien individuel gratuit avec les prestataires de votre choix (une liste de prestataires habilités vous est fournie par le Fongecif ou le FAF) afin de faire votre choix, c'est votre droit.
  • Préparez vos questions, avant ces entretiens, en fonction de votre objectif (quels sont les outils utilisés à chaque étape, le prestataire dispose-t-il d'un réseau de professionnels à rencontrer, quels sont les résultats qu'il propose, jusqu'où va le plan d'action final…). Préparez une courte présentation de votre parcours et de votre projet, si vous en avez un.
  • Choisissez un prestataire qui vous expose clairement sa méthodologie, ses compétences et qui, dès ce premier entretien, vous met en confiance, vous laisse la parole et fait preuve d'une grande qualité d'écoute. Le meilleur est celui qui vous aide à bien préciser votre demande.
  • Choisissez, si possible, un prestataire pas trop éloigné de chez vous.

3. Mettez-vous dans de bonnes conditions pour faire votre bilan de compétences

Le bilan de compétences va vous aider à faire le point, à traverser une période difficile ou à envisager de grands changements. Dans tous les cas, il constitue un retour sur vous, une démarche d'introspection qui peut vous remuer et vous déstabiliser dans un premier temps : compréhension d'échecs, mise en valeur de compétences sous-exploitées, meilleure connaissance de soi (points forts et points faibles), etc..

  • Ménagez-vous du temps pour réfléchir et travailler en dehors des rendez-vous, pour rencontrer des professionnels, des personnes ressources.
  • Prévenez votre entourage proche : vous allez prendre du temps sur votre vie privée pour réaliser ce bilan.
  • Dégagez-vous des plages de détente et de réflexion. Les réponses sont en vous, le ou la consultante est là pour vous aider à les faire émerger ou à les découvrir.
  • N'attendez pas trop du bilan, il peut parfois entraîner un bouleversement dans votre vie mais pas toujours à court terme et, très souvent, il vous aide à reprendre confiance en vous sans entraîner de grands changements.
Formation

Formation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de formation
  • Des conseils sur les modalités et le financement de sa formation
Télécharger mon guide